Select Page

44 screens augmente le château de Beaugency de manière ludique

44 screens augmente le château de Beaugency de manière ludique

44 screens est au départ une émanation de l’agence de production audiovisuelle Biplan basée à Cherbourg et Rouen. Ce studio de création d’applications mobiles de médiation s’est fait connaître en 2011 via la réalisation de l’application de visite « Château de Cherbourg » une des premières applications de visite en France à utiliser la « réalité augmentée immersive » pour montrer différents aspects de la forteresse de Cherbourg disparue à la fin du 17e siècle. L’app « Château de Cherbourg » permet, en se positionnant à différents emplacements prédéterminés de la ville, de visualiser sur son smartphone ou sa tablette le château de Cherbourg en 3D tel qu’il fut. Pour Lionel Guillaume, l’un des fondateurs de 44 screens : « le plus intéressant avec du recul est de constater que les guides en charge des visites historiques de la ville après avoir été réticents à notre application de réalité augmentée ont fini par l’adopter et s’en servent aujourd’hui au cours de leur visite guidée ».

Deux ans plus tard, en 2013, les équipes de Biplan et 44 screens frappent encore plus les esprits en concevant une application mobile « Arromanches 44 » qui propose aux touristes visitant le site d’Arromanches de les plonger dans le débarquement et de visualiser les infrastructures portuaires temporaires mises en places par les alliées au moment du débarquement. Dans cette application 44 screens n’a pas hésité, chose assez rare à l’époque, à utiliser des images de synthèse animées apparaissant en réalité augmentée lorsqu’on place son smartphone face à la mer. Arromanches 44 représentait une audace technique telle qu’elle fut couronnée en 2014 du Prix Ulysse « Innovation & Entreprise » par l’Organisation Mondiale du Tourisme. Pour Lionel Guillaume, l’un des fondateurs de 44 screens : « Mettre l’image animée au centre de notre application nous paraissait une évidence, car notre ADN est l’image animée. »

Une application ambitieuse pour la réouverture du Château de Beaugency

Plus récemment, 44screens a réalisé une application de visite très complète pour le château de Beaugency situé entre Tours et Orléans. Ce château fut un logis seigneurial ayant appartenu à Jean de Dunois, bâtard d’Orléans, compagnon d’armes de Jeanne d’Arc pendant la Guerre de cent ans. Il vient d’être réouvert au public après de lourds travaux de mise en conformité. L’application mobile de médiation réalisée par 44 screens s’articule autour d’une douzaine de pièces visitées, dont huit d’entre elles font l’objet d’un dispositif de réalité augmentée. L’objectif est de proposer un outil de médiation culturelle interactif à la fois pédagogique et divertissant grâce au mariage de plusieurs techniques numériques empreintant à la fois à la pédagogie et à la ludification.

« Nous avons alterné les dispositifs numériques, explique Lionel Guillaume. L’un des objectifs étant de s’adresser aux familles et aux enfants en particulier, nous avons intégré dans cette application une forte dimension ludique et mixé les dispositifs. Même quand les visiteurs entrent dans la médiation d’une pièce via la réalité augmentée, nous leur proposons également un bonus pédagogique pour les adultes et un jeu plus classique pour les enfants ». De même, l’application ne néglige pas la valorisation individuelle des visiteurs avec la possibilité de réaliser des selfies avec Jeanne d’Arc à partager sur les réseaux sociaux.

Château de Beaugency / enfants from biplan on Vimeo.

La diversité et l’optimisation des expériences numériques à l’intérieur de cette application ont été rendu possibles grâce à une solide phase d’idéation avec le comité scientifique du château qui a duré près d’un an. Ainsi, la réalité augmentée a été utilisée à Beaugency uniquement quand cela paraissait utile pour mieux comprendre toutes les dimensions d’un point d’intérêt. La phase de pré-production terminée, la production de l’application en elle-même n’a guère duré plus de six mois. Il faut dire que 44 screens est aujourd’hui bien structuré autour d’une quinzaine de personnes, dont le studio de conception comprenant une dizaine de personnes en France.

Pour un château comme celui de Beaugency une telle application représente un budget non négligeable, mais 44 screens sait par expérience que le retour sur investissement est généralement rapide. « Sur le château de la Hunaudaye en Bretagne pour lequel nous avons aussi réalisé une application de visite avec de la réalité augmentée mais aussi des bornes tactiles et un film en 3D, le retour sur investissement a été immédiat, indique Lionel Guillaume, Le nombre de visites a augmenté de 20 % dès la première année, mais surtout les visiteurs qui passaient en moyenne une heure dans ce château restent désormais entre 2 et 4 heures à explorer et jouer au coeur de l’histoire du château. » Notons enfin qu’à Beaugency, la location de la tablette, appelée « la Tabulette », est intégrée dans le prix de la visite et qu’à ce titre elle devient un élément de rentabilité pour le château.

www.44screens.com

Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils