Select Page

Avtek Solutions réussit un video Mapping 3D alambiqué pour Guinness

Avtek Solutions réussit un video Mapping 3D alambiqué pour Guinness
[:fr]L’entreprise Avtek Solutions de Dublin a récemment entrepris l’un de ses projets de mapping les plus complexes sur le plan technique pour le lancement de la brasserie Brewhouse 4 de Guinness. Le concept créatif consistait à raconter l’histoire de Guinness par le biais d’un mapping 3D réalisé sur les chaudières géantes à houblonner en métal. Ce mapping s’est avéré être une prouesse technique et artistique qui a nécessité six agences de création et la résolution d’une multitude de problèmes techniques tels que des logarithmes époustouflants (pour tracer les angles de projection autour des fûts), l’orchestration de l’automatisation complète à partir du code temporel SMPTE et le pilotage des projecteurs dans des conditions de brassage à 35 degrés, sans oublier une recherche de « chaussettes » géantes dans le monde entier pour transformer les seaux de brassage en écrans de projection 3D.

Devant un parterre d’invités VIP, installés dans une tribune démontable pendant trois jours, neuf projecteurs HD Christie en réseau ont donné vie à l’histoire de Guinness sur les énormes fûts qui produisent un milliard de pintes de Guinness par an. Les effets étaient magnifiques, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessus. L’événement a duré trois jours, mais le brassage n’a été arrêté qu’un seul jour.

Une présentation inédite de l’histoire de Guinness

Le concept a été imaginé par Verve, première société de production d’événements indépendante et agence spécialisée dans les événements en direct en Irlande, qui a ensuite chargé Avtek des aspects techniques de la présentation de l’histoire de Guinness avec du contenu animé mappé en 3D. Avtek a déployé deux projecteurs Christie Roadster HD20K-J et sept projecteurs Christie Roadster HD18K configurés en réseau avec la télécommande virtuelle de Christie RoadTools et pilotés sans fil à partir d’un ordinateur portable.

La réussite du projet a nécessité une étroite collaboration entre toutes les agences lors de la phase de préparation et la création d’une maquette 3D à l’aide du logiciel WYSIWYG de Cast, qui permet d’étudier des modèles dans un environnement virtuel et d’identifier les positions des projecteurs.

L’équipe d’Avtek, quant à elle, a fait preuve d’habileté pour tracer des angles de projection aigus, tout en préservant les lignes de visibilité (et en conservant les sources hors de vue). Les températures de fonctionnement ont également été contrôlées dans RoadTools et les craintes sur la difficulté de fonctionnement des projecteurs à une température de 35° C se sont avérées sans fondement ; les mécanismes internes ont parfaitement fonctionné à 35 degrés. Avtek a encore réduit les risques en fournissant des ventilateurs, qui ont été fixés sur les projecteurs dissiper la chaleur.

L’histoire a été mappée sur cinq chaudières à houblonner coniques (les plus grands fûts de Guinness). L’une des nombreuses difficultés (plutôt inhabituelles) était que ces fûts devaient être habillés d’une « chaussette » spéciale sans plis, résistante à la chaleur et à code de couleur pour imiter la finition en aluminium. Après avoir testé divers matériaux extensibles, une solution a finalement été retenue et fabriquée par Vinehall Displays. « La scène d’ouverture a été projetée sur une gaze noire en dents de scie directement en face de la zone d’écoute qui se séparait sur une piste motorisée pour dévoiler la brasserie mappée dans toute sa splendeur », déclare Tony Lanigan, directeur d’Avtek.

Les nombreux éclairages dynamiques et effets spéciaux de ce spectacle, notamment l’éclairage à diodes, le brouillard, les effets stroboscopiques et les lasers rayonnant autour des chaudières à houblonner, ont constitué une autre difficulté ; Avtek a travaillé en étroite collaboration avec Continental Lasers pour les séquences finales afin de s’assurer que les faisceaux lumineux n’étaient pas directement dirigés sur les objectifs des projecteurs. « Pour ce faire, nous avons dû effectuer la programmation avec les obturateurs, puis utiliser la technique du ralenti pour s’assurer qu’aucune des lumières n’affectait les objectifs », explique M. Lanigan. « Les lasers devaient ensuite être réétalonnés tous les matins. C’était l’un des avantages d’avoir une connexion réseau à distance pour les projecteurs. RoadTools a été très utile à cet égard, car une fois que les projecteurs fonctionnent, nous essayons de ne pas nous en approcher ; nous pouvions activer ou désactiver l’obturateur sur tous les projecteurs d’un simple clic de souris », ajoute-t-il.

Le contenu a été transmis aux projecteurs par quatre serveurs Pandoras Box Quad tandis que le logiciel d’animation a été conçu par Projection Artworks (Royaume-Uni) et développé dans Pandoras Box Widget Designer Pro, les écrans tactiles des serveurs étant pilotés via des panneaux de commande personnalisés. Les serveurs, l’éclairage et les séquences laser ont été pilotés à partir d’une piste audio 5.1 exécutant le code temporel SMPTE ; la musique a été diffusée sur des enceintes NEXO d’Avtek.

Guinness – Brew House 4 from The Lightroom on Vimeo.[:en]L’entreprise Avtek Solutions de Dublin a récemment entrepris l’un de ses projets de mapping les plus complexes sur le plan technique pour le lancement de la brasserie Brewhouse 4 de Guinness. Le concept créatif brillant consistait à raconter l’histoire de Guinness par le biais d’un mapping 3D réalisé sur les chaudières géantes à houblonner en métal. Ce mapping s’est avéré être une prouesse technique et artistique qui a nécessité six agences de création et la résolution d’une multitude de problèmes techniques tels que des logarithmes époustouflants (pour tracer les angles de projection autour des fûts), l’orchestration de l’automatisation complète à partir du code temporel SMPTE et le pilotage des projecteurs dans des conditions de brassage à 35 degrés, sans oublier une recherche de « chaussettes » géantes dans le monde entier pour transformer les seaux de brassage en écrans de projection 3D.

Cette nouvelle brasserie, la première à ouvrir sur le site de la porte St James depuis 1988 et la plus grande construction du pays en 2012, a coûté 182 millions d’euros. Une présentation audiovisuelle spectaculaire a marqué son ouverture.

Devant un parterre d’invités VIP, installés dans une tribune démontable pendant trois jours, neuf projecteurs HD Christie en réseau ont donné vie à l’histoire de Guinness sur les énormes fûts qui produisent un milliard de pintes de Guinness par an. Les effets étaient magnifiques, comme vous pouvez le constater dans la vidéo ci-dessus. L’événement a duré trois jours, mais le brassage n’a été arrêté qu’un seul jour.

Une présentation inédite de l’histoire de Guinness

Le concept a été imaginé par Verve, première société de production d’événements indépendante et agence spécialisée dans les événements en direct en Irlande, qui a ensuite chargé Avtek des aspects techniques de la présentation de l’histoire de Guinness avec du contenu animé mappé en 3D. Avtek a déployé deux projecteurs Christie Roadster HD20K-J et sept projecteurs Christie Roadster HD18K configurés en réseau avec la télécommande virtuelle de Christie RoadTools et pilotés sans fil à partir d’un ordinateur portable.

La réussite du projet a nécessité une étroite collaboration entre toutes les agences lors de la phase de préparation et la création d’une maquette 3D à l’aide du logiciel WYSIWYG de Cast, qui permet d’étudier des modèles dans un environnement virtuel et d’identifier les positions des projecteurs.

L’équipe d’Avtek, quant à elle, a fait preuve d’habileté pour tracer des angles de projection aigus, tout en préservant les lignes de visibilité (et en conservant les sources hors de vue). Les températures de fonctionnement ont également été contrôlées dans RoadTools et les craintes sur la difficulté de fonctionnement des projecteurs à une température de 35° C se sont avérées sans fondement ; les mécanismes internes ont parfaitement fonctionné à 35 degrés. Avtek a encore réduit les risques en fournissant des ventilateurs, qui ont été fixés sur les projecteurs dissiper la chaleur.

L’histoire a été mappée sur cinq chaudières à houblonner coniques (les plus grands fûts de Guinness). L’une des nombreuses difficultés (plutôt inhabituelles) était que ces fûts devaient être habillés d’une « chaussette » spéciale sans plis, résistante à la chaleur et à code de couleur pour imiter la finition en aluminium. Après avoir testé divers matériaux extensibles, une solution a finalement été retenue et fabriquée par Vinehall Displays.

« La scène d’ouverture a été projetée sur une gaze noire en dents de scie directement en face de la zone d’écoute qui se séparait sur une piste motorisée pour dévoiler la brasserie mappée dans toute sa splendeur », déclare Tony Lanigan, directeur d’Avtek.

Les nombreux éclairages dynamiques et effets spéciaux de ce spectacle, notamment l’éclairage à diodes, le brouillard, les effets stroboscopiques et les lasers rayonnant autour des chaudières à houblonner, ont constitué une autre difficulté ; Avtek a travaillé en étroite collaboration avec Continental Lasers pour les séquences finales afin de s’assurer que les faisceaux lumineux n’étaient pas directement dirigés sur les objectifs des projecteurs. « Pour ce faire, nous avons dû effectuer la programmation avec les obturateurs, puis utiliser la technique du ralenti pour s’assurer qu’aucune des lumières n’affectait les objectifs », explique M. Lanigan. « Les lasers devaient ensuite être réétalonnés tous les matins. »

« C’était l’un des avantages d’avoir une connexion réseau à distance pour les projecteurs. RoadTools a été très utile à cet égard, car une fois que les projecteurs fonctionnent, nous essayons de ne pas nous en approcher ; nous pouvions activer ou désactiver l’obturateur sur tous les projecteurs d’un simple clic de souris », ajoute-t-il.

Le contenu a été transmis aux projecteurs par quatre serveurs Pandoras Box Quad tandis que le logiciel d’animation a été conçu par Projection Artworks (Royaume-Uni) et développé dans Pandoras Box Widget Designer Pro, les écrans tactiles des serveurs étant pilotés via des panneaux de commande personnalisés. Les serveurs, l’éclairage et les séquences laser ont été pilotés à partir d’une piste audio 5.1 exécutant le code temporel SMPTE ; la musique a été diffusée sur des enceintes NEXO d’Avtek.

S’équiper des bons outils : fusion, distorsion et traitement

Tous les projecteurs Christie avaient des tâches spécifiques. Les deux projecteurs HD20K-J ont été choisis pour la projection sur la gaze, car ils sont plus silencieux que les HD18K ; leur tonie est différente, ce qui a été essentiel, car ils étaient suspendus à l’arrière de la zone d’écoute à plusieurs niveaux.

Les sept autres projecteurs HD18K en réseau ont quant à eux été utilisés sur le reste des chaudières à houblonner, équipés d’un assortiment d’objectifs fixes 1.1:1 et d’un zoom large 1.4-1.8:1 ILS, le fût au premier plan (le plus proche du public) nécessitant un objectif fixe 0.67:1 ILS, ainsi que quelques techniques de distorsion très artistiques à l’aide du logiciel Christie Twist assisté par la technologie Pandoras Box Warper. « Les projecteurs ne pouvaient plus être reculés ; il était donc difficile de déformer ces objets coniques, en particulier avec l’objectif de 0.67 que nous ne pouvions pas ne pas utiliser pour la chaudière à houblonner la plus proche », commente M. Lanigan.

Avtek a travaillé en étroite collaboration avec Continental Lasers, Peter Canning de High Res Lighting et l’agence de composition vidéo Lightroom pour s’assurer que les divers parasites atmosphériques étaient à la fois complémentaires et interactifs. Ils ont notamment utilisé généreusement le rétroéclairage pour créer des silhouettes et d’autres effets spéciaux tels qu’un écran de brouillard habillé de gaze blanche pour dissiper le brouillard.

Pour résumer, Tony Lanigan a déclaré qu’il était ravi des niveaux de production obtenus. Les principaux problèmes de surchauffe potentielle avaient été résolus (à l’aide des fonctions de surveillance de Christie RoadTools) et les angles de projection aigus avaient été coordonnés correctement tout en éloignant la source de la ligne de visibilité et en travaillant sur plusieurs niveaux de gradins, ce qui avait déterminé la position de la structure couvrant les poutres de toiture, où Avtek avait réussi à dissimuler les projecteurs Christie.

« Je suis ravi que nous ayons été en mesure de réaliser le projet sans problème et d’avoir participé à l’un des plus grands lancements de l’année. De nombreuses équations trigonométriques complexes ont été nécessaires pour obtenir les angles appropriés et je me réjouis que nous ayons pu exploiter pleinement le potentiel des technologies dans le cadre de l’un des projets probablement les plus complexes que nous ayons gérés », conclut M. Lanigan.

Guinness – Brew House 4 from The Lightroom on Vimeo.

[:]
Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'inscription est simple et rapide. Remplissez le formulaire ci-dessous et votre compte sera immédiatement créé.

Informations du compte

Informations sur le Profil

Name (obligatoire)

Ce champ peut être vu par : Tous Modifier

Qui peut voir ce champ ?
Fermer

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Membres

Membres récemment actifs

Marc Bourhis

Groupes discussions

http://istorylab.com/groupes/

Istorylab Conseil

Actus sur Twitter

Ma Page Facebook

Aller à la barre d’outils