Select Page

Géolocalisation outdoor et indoor, une expérience particulièrement engageante

Géolocalisation outdoor et indoor, une expérience particulièrement engageante

PrezDEF3DÉFINITION DE LA GÉOLOCALISATION La géolocalisation est une technique qui permet de situer géographiquement la position d’une personne ou d’un objet. La géolocalisation d’un téléphone mobile est particulièrement fine vu le nombre de «sensors» dont dispose smartphones et tablettes


DIFFÉRENTES TECHNIQUES DE GÉOLOCALISATION

  • Géolocalisation par satellite GPS
    Triangulation en latitude, longitude et parfois latitude. Pour les applications GPS civiles, la précision est de l’ordre de 10 à 50 m.
  • Géolocalisation par GSM
    Croisement des données obtenues à partir de trois antennes relais GSM utilisées. La localisation s’effectue en environ cinq secondes et offre une précision d’environ 100 m et 5 km en zone urbaine et rurale.
  • Géolocalisation par adresse IP
    Les adresses IP sont aussi géolocalisables. Il possible de savoir de quel pays et de quelle ville, une adresse IP provient. C’est un moyen de géolocalisation assez fiable même si sa précision peut laisser à désirer dans certains pays

Prez


TECHNIQUES DE GÉOLOCALISATION INDOOR

  • Géolocalisation par Communication en champ proche
    L’ibeaconest unsystème de positionnement en intérieur qu‘Apple a lancé il y a deux ans qui utilise la norme Bluetooth 4.0 et suivantes et se déclenche une communication entre un transmetteur à bas coût (le beacon) et un terminal mobile qui passe à proximité (Apple à partir de iOS 7 =Iphone4S ou Android 4.3).
  • Géolocalisation par Wi-Fi
    Les bornes Wi-Fi sont géolocalisables et du coup dès qu’un terminal mobile se connecte au Wi-Fi il peut être répertorié et géolocalisé. Echange d’informations simples entre un beaconet un terminal mobile, afin que l’appli affiche un contenu géolocalisé en intérieur ou une notification personnalisée

Prez1


IBEACONS ET EDDYSTONE

  • BLE consomme moins de batterie que ses précédentes versions ou que le wifi
  • BLE peut atteindre un débit allant jusqu’à 150 Ko/S
  • Le coût moyen d’un beaconest de 20 euros
  • La portée d’un beaconjusqu’à 70m, mais distance optimale : 10 à 25 m
  • Un beacona une durée de vie annoncée de 2 ans.
  • Cette durée de vie varie selon la fréquence de sollicitation du beacon
  • iBeacon utilise la technologie Bluetooth 4.0, appelée aussi Bluetooth Low Energy (BLE)

 

Prez2Google a lancé en juillet 2015 un concurrent du ibeacon: Eddystone, un beacon open source, compatible avec tous supports. Compatible avec API Google Nearby et futur «Proximity Beacon Cloud service»

 

Lien vers un article comparant ibeacon et eddystone

Présentation technique lors du DevFest Nantes 2015 de Eddystone, un format ouvert pour les beacons et les objets connectés

Cas d’usage d’une iBeacon App : Rubens House 


Prez1LES BEACONS PREMIER PAS VERS LA SMART CITY: BEACONS@ANTIBES

  • Fin 2014 Antibes place des balises beacons sur 19 de ses monuments historiques
  • Commémoration de la Guerre 14-18 en partenariat avec SAP (spécialiste du ecommerce)et Ubudu (start-up française spécialisée dans le beacon)
  • Aproximité d’une balise, l’appBeacons@Antibes se connecte à la plateforme cloud de SAP pour récupérer des informations sur l’édifice.
  • Test de la remontée d’informations en temps réel à partir d’équipements publics et possibilité d’interagir avec les usagers des services municipaux : bibliothèques, infrastructures sportives, réseaux de transport, etc. =>SmartCity

Prez2CARTOPARTIES OU MAPPING PARTY SUR OSM

  • Régulièrement, des rendez-vous publics sont organisés afin de cartographier une ville ou un quartier le temps d’un week-end à l’aide d’Open Street Map. Cela permet de faire avancer la cartographie d’une zone plus rapidement, de rencontrer d’autres gens intéressés par les mêmes sujets que vous et de partager sa propre expérience aux nouveaux arrivants. Bref, c’est un moment de convivialité unique.
  • Ce genre d’événement inventé par et pour le système de cartographie open source OpenStreetMap

OUTIL OPENSOURCEPOUR RACONTER DES HISTOIRES GÉOLOCALISÉES

Exemple : StorymapKnightLab/ https://s3.amazonaws.com/uploads.knightlab.com/storymapjs/


Prez6L’HISTOIRE EN PARTAGE APP ARCHIVES EN LIGNE EN HAUTE NORMANDIE
Le projet a été sélectionné dans le cadre du programme européen de coopération transfrontalière INTERREG IV A France (Manche) –Angleterre, cofinancé par le FEDER. Archives en ligne (App et site web www.archivealive.org) : valorisation des images d’archives amateurs afin de promouvoir les échanges touristiques et culturels entre la Haute-Normandie et l’East Anglia. Ce projet a été réalisé par le Pôle Image Haute-Normandie en partenariat avec Norwich Heartet l’East AnglianFilm Archives (Université d’East Anglia).


Prez7GÉOLOCALISATION ET RÉSEAUX SOCIAUX

  • Application «Oh Ah Check» lancée en septembre 2015 à Bordeaux, Pau, Sarlat et Périgueux.
  • Une trentaine d’autres collectivités intéressés et impliquées.Partenariat avec l’Association nationale des villes et pays d’art et d’histoire et des villes à secteurs sauvegardés et protégés
  • L’application «Oh Ah Check» repose sur la géolocalisation, la reconnaissance d’image dès qu’un visiteur passe devant un monument historique et le «check» via la photo
  • La photo dès qu’elle est reconnue par la base de données d’Oh Ah Check, engendre l’envoie automatique d’une petite fiche signalétique sur l’édifice mais aussi les avis, remarques des autres utilisateurs de l’appli qui ont posté des commentaires.
  • Le visiteur peut aussi interagir avec les autres utilisateurs en échangeant des infos, des impressions

Prez8A LA RECHERCHE DU TEMPS PERDU : APP L’ARCHIVISTE MILLÉNAIRE DE LA CATHÉDRALE DE STRASBOURG
Balade ludique avec la possibilité de cadrer et de superposer en transparence une image d’archive et l’image réelle que l’on voit au travers de son smartphone (Lien vers l’app L’archivsite)


Prez9PARIS AU FIL DE LA SEINE, UN PROJET COMPLET

  • Paris au fil de la Seine est un projet co-construits par des partenaires territoriaux variés
  • Conception et AMO : Clic muse / Développement : le Hub
  • Fonds patrimoniaux : Établissements publics : Paris musées / Musée Carnavalet, petit palais, maison de Balzac, maisons de Victor Hugo…
  • Mise en place et animation : Paris plage et Berges de Seine
  • Constat : La Seine monument plus visité que la Tour Eiffel-Tourisme fluvial : 7 millions de visiteurs/an-Un tiers des touristes font une croisière-Paris plage : 4 millions de visiteurs-des milliers d’oeuvresreprésentant la seine dans les musées
  • Objectifs : Trouver une nouvelle manière de valoriser les collections permanentes des musées /Inscrire les musées dans leur territoire-Développer des synergies entre les musées
  • Réalisations :
    • Une application créative et participative (remixez paysages actuels et oeuvres du passé grâce à la réalité augmentée,
    • photographiez, créez et partagez votre expérience de balade via les réseaux sociaux.)
    • Dès médiations et balades photographiques in situ pour aller plus loin =>Synergies online et outdoor
    • Des signalétiques avec cadre photo comme repères =>Synergies en ligne et outdoor
    • Un site web associé www.photoliberation.paris.fr

Prez11ALLER CHERCHER LE PUBLIC LÀ OÙ IL EST 

  • 1500 téléchargements en 45 jours
  • 2500 utilisations différentes pour une moyenne de 5 minutes d’utilisation à chaque fois-Majorité d’utilisateurs ente 18 et 35 ans
  • 70 % des personnes interrogées intéressées par des offres de médiation

Prez14FICTION MOBILE À L’ÉCHELLE D’UNE VILLE, LES CONTES DE L’ESTUAIRE
Automne 2013 : Les contes de l’estuaire sont lancés autour de 7 contes fantastiques par la voie de 7 médias différents (cinéma, télévision, radio, web, lecture performée, application mobile et roman photo) et le tout diffusé sur 3 jours. Les intrigues s’inspirent des Aventures de Jules Verne qui a vécu toute son enfance à Nantes et d’utiliser au maximum les potentialités de chaque média.

  • Web : Enquête policière basée sur la disparition d’un écrivain dont on ne retrouve que partiellement des indices
  • Fiction diffusée sur Dailymotion qui a fait le buzz, car elleconsistait à perturber une émission TV locale existante via l’irruption de morts vivants sur le plateau
  • Fiction radiophonique qui décrivait aux frontières de l’angoisse un scénario de fuite au coeur de la crue du siècle
  • Appli mobile «Le Monstre», une aventure d’une heure dans le Nantes des années 20, grâce à des séquences de fiction HD et son 3D
  • Printemps 2016 : Nouvelle fiction transmédias’appellera «Contes des Estuaires Nantes-Québec» avec l’idée de créer un rapprochement narratif entre les deux villes,

Prez17SERIOUS GAME AUDIO GÉOLOCALISÉ DÉDIÉ À LA CULTURE
Le mobinaute y incarne un jeune agent spatio-temporel qui, aux côtés d’une équipe d’enquêteurs se retrouve plongé en1844 au coeur de la révolution industrielle. Pour rendre le jeu plus interactif, l’application offre des outils d’enquête comme un microphone longue portée ou un scanner. En 2015 Tempo (http://tempo-lejeuaudio.com/), Application de Serious game pour les 10-18 ans conçu par la société Sound-A-Like. Prototype de 30 min écrit pour la maison Folie hospice d’Havré à Tourcoing :

  • Son 3D
  • Géolocalisation GPS et beacons
  • Très peu de repères visuels
  • Conçu par le designer sonore Gildas Benoit est un concept de jeu audio géolocalisé dont le scénario s’inspire des jeux vidéo

    FORCES ET FAIBLESSES DES APPLICATIONS GÉOLOCALISEES

    FORCE : Facilité d’utilisation / Pratique pour guider ses déplacements en temps réel dans une ville / Points d’Interaction avec des objets du monde réel / Adaptable à tous les types d’objets / Nouvel usage des smartphones / Renforce les services et la sociabilité de proximité / Médiation individualisée / Gamification grâce aux possibilités de création de jeux de pistes et parcours urbains / Ouverture vers le Big Data et la Smart City
    FAIBLESSES : Consommation importante de la batterie quand on branche le GPS ou le Bluetooth (ibeacon) / Dépendance forte à google maps / Réservé aux applications natives, encore peu de web ou sites web dotés de la géolocalisation automatique / Absence d’initialisation du GPS, car trop consommateur de batterie / La non acceptation des beacons (acceptation de recevoir des pushs et bluetooth activé) / Le trop lent essor du wifi longue portée
Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *