Select Page

Piligrim XXI, la start-up russe qui fait revivre en RA la prise de la Bastille

Piligrim XXI, la start-up russe qui fait revivre en RA la prise de la Bastille
Le 14 juillet, une start-up russe Piligrim XXI, déjà présente à Paris lors du récent salon Futur en Seine avec un prototype de sa technologie de Réalité Augmentée, s’est fait remarqué encore plus nettement sur notre sol lors du 14 juillet, en proposant aux touristes une application multilingue téléchargeable gratuitement montrant de manière géolocalisée et en Réalité Augmentée La prise de la Bastille simulée via une animation 3D (www.bastillefortress.com).
La Bastille en RA
L´idée de recréer la Bastille est née en 2014, de manière tout à fait spontané dans l’esprit d’Ilia Korguzalov le CEO de Piligrim XXI. A l’instar d’une très grande partie des touristes qui visitent Paris, il crut un temps que la Bastille se trouvait toujours sur la Place du même nom ! Ilia décide de trouver une solution grâce à la RA pour pallier la déception des touristes qui réalisent qu’il ne reste aucun vestige de cette prison symbole de la Révolution Française… Il faut dire que Ilia Korguzalov vient de créer Pilgrim XXI fin 2013, une start-up, dont l’objectif est de créer une plateforme technologique universelle de Réalité Augmentée permettant aux touristes de charger des applications mobiles de visite faisant revivre des monuments historiques détruits. La Bastille rentre tout à fait dans ce cas de figure.
Comment l’Appli fonctionne-t-elle ?

Afin de voir la Bastille de vos propres yeux, il suffit de télécharger la nouvelle application de Piligrim XXI: «Bastille», d’aller sur la place et de positionner l’écran de sa tablette Android oú iPad à l’endroit où jadis se trouvait la célèbre prison. Une carte intégrée à l’application indique la meilleure prise de vue. Dès lors, sous les yeux du voyageur s’anime la destruction de l’édifice sous l’assaut des révolutionnaires. La reproduction en 3D et à grande échelle semble assez fidèle et respectueuse des matériaux de l’époque.

Quelle technologie AR utilise Piligrim XXI ?
« Initialement, explique Nikolai Melnyk, représentant de Piligrim XXI en Europe, nous voulions utiliser des solutions AR qui étaient déjà disponibles sur le marché. Nous avons expérimenté avec des produits et plates-formes comme Point Clouds, Vuforia etc. Cependant, aucun d’entre elle n´étaient vraiment valables pour résoudre nos problèmes spécifiques: positionner avec précision des grands modèles 3D (navires, châteaux, places de la ville, etc.) sur le terrain réel en préservant l’échelle et les proportions et offrir une « durabilité »+ qualité de la perception visuelle de l’image affectée par des facteurs externes comme la saison de l’année, les conditions météorologiques, l’heure du jour, le réseau satellite GPS, etc. »
Alors, les développeurs de Piligrim ont préféré concevoir leur propre solution alternative. « Nous avons réussis à avoir moins d´1 cm d´erreur de positionnement et une stabilité d´image absolue, souligne Nicolay . En outre, avec notre technologie, nous avons créé un prototype fonctionnel, qui permet de se déplacer à l’intérieur des objets virtuels tout en se déplaçant dans l’espace physique sans l’utilisation de joysticks ni de marqueurs. » 
En créant ainsi une plate-forme RA universelle capable de s’adapter à différents environnements, Piligrim XXI escompte à terme pouvoir installer et gérer à distance des Applis RA partout dans le monde, grâce au mariage du positionnement gyroscopique et GPS. Elle s’appuie pour cela sur une équipe de 7 développeurs et infographistes qui ont pour objectif de permettre aux voyageurs non seulement de voir des chefs-d’œuvres “perdus” de l’architecture, mais aussi de découvrir l’atmosphère du passé avec à chaque fois de courtes animations. Jusqu’alors, hormis L’appli de la Bastille, Piligrim XXI a développé trois autres scénarios de RA et en prépare un quatrième à l’automne autour de la ville antique de Pompei avant l’éruption du Vésuve. En France, Piligrim XXI compte aussi lancer d’autres applications RA du même genre que La Bastille, même si les emplacements historiques à reconstituer n’ont pas encore été choisies. La start-up est d’ailleurs ouverte à des suggestions et commentaires des spécialistes de la médiation patrimoniale.

Piligrim XXI soutenu par Intel

  •  A l’origine de la start-up Piligrim XXI il y a Ilia Korguzalov, un spécialiste de la muséographie au parcours singulier. En effet, il a commencé sa carrière dans la restauration (des dîners et non des tableaux), avant de devenir Directeur du Laboratoire KunstKamera de Saint Petersbourg, le musée d’anthropologie et ethnographie le plus important en Russie. Il a également travaillé comme Directeur Artistique au sein de plusieurs agences de publicité internationales. Il y a 10 ans, il fondait sa première start-up dédiée au secteur touristique : « Le Voyageur », une revue destinée aux voyageurs réalisant des trajets en bus entre Saint-Pétersbourg et les Pays Baltes et Scandinaves.  Fin 2013, il créée Piligrim XXI et rencontre les experts d’Intel, qui incluent la jeune pousse dans son programme d’accélération de start-ups top, offrant ainsi à Piligrim XXI une ouverture sur les marchés internationaux.
Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

2 Comments

  1. Wow! c’est un projet formidable!

    L´appli, combien ça coûte?

    Réponse

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'inscription est simple et rapide. Remplissez le formulaire ci-dessous et votre compte sera immédiatement créé.

Informations du compte

Informations sur le Profil

Name (obligatoire)

Ce champ peut être vu par : Tous Modifier

Qui peut voir ce champ ?
Fermer

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Membres

Membres récemment actifs

Marc Bourhis

Groupes discussions

http://istorylab.com/groupes/

Istorylab Conseil

Actus sur Twitter

Ma Page Facebook

Aller à la barre d’outils