Select Page

Sunny Side of the doc : L’INA propose la reconnaissance d’entités visuelles

Sunny Side of the doc : L’INA propose la reconnaissance d’entités visuelles

Lors du Sunny Side of the doc 2016, l’INA présentait DiginPix, un service récent de reconnaissance d’entités visuelles au sein de base de données vidéo. Pour l’instant, DiginPix fonctionne à partir de bases de données en ligne de logos et de peintures. Les signatures de 25000 logos ont notamment été signés et identifiés au sein des archives de l’INA, de sorte qu’il est possible de retrouver au sein de la timeline d’un player HTML5 (développé spécifiquement par l’INA) très rapidement les occurrences d’apparition d’un logo ou d’une entité visuelle. A chaque détection réalisée par l’algorithme de reconnaissance d’images conçu par l’INA est associé un score de fiabilité. Pour affiner sa recherche de logo il est aussi possible d’utiliser un moteur de recherche textuelle. Les entités visuelles sont aussi classées par ordre alphabétiques. Enfin, il est possible de tester la présence d’entités visuelles identifiées au sein du dictionnaire visuel de l’INA au sein de son disque dur ou sur des images du web pour peu que l’on accepte les conditions d’utilisation de l’INA.
Diginpix, actuellement encore en version beta, dispose également d’un dictionnaire visuel contenant un ensemble d’entités visuelles parmi lesquels des modèles de voiture, tableaux, bâtiments,… parmi lesquelles un dictionnaire de 25 000 peintures issues du site Images d’Art de la Réunion des musées nationaux – Grand Palais (Rmn-GP).
Site de DiginPix

Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *