Select Page

Videmus, spécialiste du mapping vidéo sous toutes ses formes

Videmus, spécialiste du mapping vidéo sous toutes ses formes

Même si certains prestataires de projection mapping disposent désormais de leur propre solution de projection mapping, la solution Watchout éditée par l’industriel suédois Dataton et importée en France par la société Videmus, s’est imposée en une dizaine d’années comme le véritable alter effects du projection mapping.

La force du système Watchout, comme l’explique Videmus, repose sur le fait qu’on peut projeter dans un espace de pixels quasi infini et on détermine ensuite que tel le ou telle zone est attribuée à tel projecteur et tel autre a une autre source numérique. Du coup, on est en mesure de projeter des images fixes ou mobiles en pleine résolution de manière synchronisée en temps réel, sans avoir besoin de passer par un encodage vidéo. Aujourd’hui, il n’est pas rare qu’un système Watchout gère 40 flux vidéo simultanément de manière synchrone.

Au sein du showroom de Videmus on trouve une surface de projection en forme de demi-sphère d’une résolution de 4000 pixels x 4000 pixels qui donne envie de tantôt l’aventure des  images immersives. Les projecteurs HD y sont alimentés par 5 à 6 serveurs vidéo qui envoient des flux dans un dispositif de “warping” qui déforme les images afin de les adapter à la surface de projection et créée des masques afin de limiter les zones de recouvrement à la surface de la sphère d’images.

Au printemps 2015, lors de l’exposition consacrée ) l’invention du cinéma par les Fréères Lumières au Grand Palais, un tel procédé de projection sphérique a été mis en place, afin de recréer les conditions de projection des films proposés par ces pionniers du cinéma dans le cadre d’un cinéma cylindrique de 10 mètres de diamètre qu’ils avaient mis en place dans Paris. Les images étaient alors panoramiques, mais pas totalement sphériques, mais la sensation d’immersion est déjà la, il y a cent ans…

Les frères lumières disposaient à l’époque d’une dizaine de paysages photographiés en très haute résolution qu’ils changeaient toutes les dix minutes. Pour les besoins de l restauration numérique de ces documents, le CNC a scanné les photogrammes avec une précision de 20 000 pixels de côté.
De même, afin d’exposer les premiers autochromes développés sur la base de fécule de pommes de terre, Videmus a fourni aux responsables de la scénographie au sein de l’institut Lumières deux projecteurs HD alimentés par une solution d’affichage multiple du type watchout. Ainsi, via un Ecran tactile, les visiteurs pouvaient zoomer à l’intérieur des images de ce procédé cinématographique ancestral et voire tous les détails de ces documents rares.
Le site de Videmus

Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d’informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l’innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d’applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques … Ces informations vous permettrons, je l’espère, de décrypter les nouveaux scénarii d’usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'inscription est simple et rapide. Remplissez le formulaire ci-dessous et votre compte sera immédiatement créé.

Informations du compte

Informations sur le Profil

Name (obligatoire)

Ce champ peut être vu par : Tous Modifier

Qui peut voir ce champ ?
Fermer

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Membres

Membres récemment actifs

Marc Bourhis

Groupes discussions

http://istorylab.com/groupes/

Istorylab Conseil

Actus sur Twitter

Ma Page Facebook

Aller à la barre d’outils