Select Page

Visite de la CIté du vin à Bordeaux

Visite de la CIté du vin à Bordeaux

La Cité du Vin à Bordeaux est un équipement culturel inédit dédié au vin comme patrimoine culturel, universel et vivant. Elle est le seul équipement au monde à proposer pour un large public une telle approche du vin, accessible au plus grand nombre, y compris aux touristes internationaux. En phase d’exploitation depuis le 1er juin 2016, La Cité du Vin escompte 450 000 visiteurs chaque année. Visite.

La Cité du Vin s’est appuyé sur l’expertise de nombreux partenaires et s’est inscrit très tôt dans des réseaux d’échanges culturels et scientifiques nationaux et internationaux. Si le lieu privilégie l’expérience, le partage et l’accessibilité au plus grand nombre, les contenus diffusés et proposés à chacun au sein du parcours permanent s’appuient sur un fonds scientifique solide. La philosophie et l’architecture du parcours permanent ont été construites en collaboration avec un comité d’une trentaine de personnalités issues des mondes scientifique et culturel.
A la tête de ce projet, on trouve aussi Philippe Massol, ex-Directeur marketing du Futuroscope et actuel Directeur général de la Fondation pour la culture et les civilisations du vin qui gère l’exploitation de la Cité du Vin. Autour de lui une équipe solide qui a planché sur ce projet depuis huit ans pour certains d’entre eux, avec en ligne de mire la réalisation d’un projet harmonieux et coordonné sur le plan architectural et scénographique. L’architecture et la scénographie de La Cité du Vin sont le fruit d’une étroite collaboration entre deux agences, l’agence parisienne d’architecture XTU et l’agence anglaise de scénographie Casson Mann. Leur association a remporté l’adhésion du jury lors du concours de maîtrise d’oeuvre lancé par la Ville de Bordeaux en 2010, qui imposait une réponse conjointe de l’architecte et du scénographe pour assurer la cohérence entre le contenant et le contenu. Le moins que l’on puisse dire d’ailleurs c’est que cette association a donné une scénographie réussie, aérée, propice à la déambulation et en même sollicitant le visiteur par de nombreux ilôts très diversifiés dans leur approche avec des contenus numériques au service des sens comme le toucher ou… l’odorat.

Les scénographes ont imaginé un parcours permanent immersif et innovant, faisant appel à des technologies numériques et interactives (images 3D, décors, diffusion d’odeurs…), et à l’intervention d’un médiateur novateur : le compagnon de visite « sur-mesure ». Grâce à ce compagnon de visite pensé exclusivement en fonction des points d’intérêts du parcours, chacun découvre « La Cité du vin » à son rythme, s’arrête quand il le désire, prend le temps nécessaire pour découvrir certains modules très individualisés ou bien suit le mouvement de la foule dans différents espaces où la découverte se fait plus collective.

Le compagnon de visite réalisé par la société allemande Tonwelt est un modèle plus proche de l’audioguide que du smartphone. Authentique prototype réalisé uniquement pour la Cité du Vin, il se déclenche tout au long du parcours selon un procédé optique basé sur des détecteurs infrarouges ou par un système de détection de mouvement basé sur des caméras. Le visiteur quelle que soit sa nationalité entend alors le commentaire en cours du contenu numérique ou de la voix-off du film projeté uniquement dans sa langue (le parcours permanent de La Cité du Vin est intégralement traduit en 8 langues : français, anglais, allemand, espagnol, italien, néerlandais, japonais et chinois). Le visiteur effectue ainsi librement sa visite, tout en bénéficiant d’une traduction synchronisée des propos tenus dans un film avec une synchronisation labiale parfaite, le décalage audio étant inférieur à 20 millisecondes, ou autre animation qu’il active. Ce principe de fonctionnement synchronisé des audioguides a le mérite, en cas de forte affluence de permettre à un visiteur de prendre en cours n’importe quel film ou contenu numérique sans attendre que les autres visiteurs aient fini leur propre écoute. Il peut alors soit butiner de points d’intérêt en points d’intérêt ou se montrer patient sur un sujet qui l’intéresse et attendre de prendre la main sur l’animation numérique quand elle est libre. Au-delà de ce principe de guide audio personnalisé, les casques ouverts proposés par Tonwelt permettent de suivre la traduction tout en profitant des dialogues et bruitages originaux de chaque espace de médiation et de continuer à discuter avec son voisin tout en écoutant les commentaires. Sur 3 000 m² d’exposition comprenant 19 modules thématiques, ce sont plus de 10 heures de contenus de visite qui se succèdent ainsi au travers de 120 productions audiovisuelles représentant une visite d’une durée d’environ 2 heures. Près de 100 experts et personnes qualifiées sont interviewées avec des vidéos le plus souvent mises en scène dans des architectures d’écran particulièrement sophistiquées et permettant au plus grand nombre de de profiter de l’ensemble de ces contenus au même moment.

Le parcours permanent en chiffres :
+ de 50 vidéoprojecteurs Barco;
+ de 100 lecteurs et serveurs vidéo de type Brightsign et Modulo-Pi;
≈ 200 écrans;
≈ 10 lecteurs audio ainsi qu’une centaine d’amplificateurs audio servant près de 200 hautparleurs;
+ de 20 caméras à détection de mouvement ;
≈ 40 machines à odeur ;
≈ 300 détecteurs infrarouges assurant l’interactivité d’une flotte d’un millier de compagnons
de voyage grâce à une trentaine de suprahubs (serveurs passerelle entre les détecteurs
infrarouges et l’ensemble des équipements de diffusion audiovisuels et multimédia) ;
7 show-contrôleurs de type Medialon assurant l’orchestration et la supervision des diffusions.

 

Prestataires :

Compagnons de visite : Tonwelt

Production des films : Grand Angle et  Les Films d’Ici

Théâtres optiques : Sim&Sam

Dalles tactiles Les terroirs du monde : Moving Star et Videlio

Mapping vidéo : Squint Opera

Production et intégration de contenus multimédia : Mazedia, MG Design, Art Graphique & PatrimoineClap 352rocs, Laps, Matières à penser

Intégration des équipements audiovisuels : Videlio

L’agence Casson Mann en charge de la scénographie
Casson Mann est une société britannique spécialisée en scénographie d’expositions, en conception muséographique et en architecture d’intérieur. Fondé en 1984 par Dinah Casson et Roger Mann, le cabinet a gagné une reconnaissance internationale grâce à son travail de transformation dans les musées. Souvent primées, leurs réalisations comprennent des galeries permanentes ou des expositions temporaires ou itinérantes (Victoria & Albert Museum, Design Museum, Natural History Museum, Imperial War Museum), des installations multimédias, des schémas de conception, des stratégies d’interprétation et même des musées (Great North Museum à Newcastle). Les talents de l’entreprise lui ont attiré des clients internationaux à Philadelphie, à Moscou, dans les Emirats Arabes Unis, en Italie et en France, où les prestigieux projets de La Cité du Vin et de Lascaux IV seront inaugurés en 2016. Reconnu pour son travail de pionnier dans le secteur de la culture, le cabinet a été récompensé en 2012 lors de la cérémonie des D&AD Awards pour s’être classé parmi les 10 cabinets de design les plus primés au cours des 50 dernières années et, en 2015, la cofondatrice, Dinah Casson a rejoint les personnalités saluées dans le Hall of Fame, lors des prestigieux Design Week Awards, à Londres.

Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Aller à la barre d’outils