Select Page

VITAM : un outil opensource générique pour archiver les documents de l’Etat

VITAM : un outil opensource générique pour archiver les documents de l’Etat
[:fr]
mariannesv3_pour_action

copyright : gouvernement français

Le 9 mars 2015 le programme VITAM (Valeurs Immatérielles Transmises aux Archives pour Mémoire) a été lancé en présence de Fleur Pellerin, ministre de la Culture et de la Communication et de Thierry Mandon, secrétaire d’État à la Réforme de l’État et à la Simplification. Ce projet qui concerne les ministères des Affaires Etrangères, de la Culture et de la Défense a pour ambition de créer à l’orée d’un ou deux ans (première version beta pour l’été 2016) un logiciel opensource définissant un cadre technique générique pour le versement et l’indexation des archives documentaires de ces trois ministères et par la suite commun à l’ensemble des ministères. Ce besoin est apparu en réponse à l’explosion des documents numériques générés par l’administration et qu’il est nécessaire d’archiver sous une forme numérique pérenne dès lors qu’ils ont été utilisés. VITAM apportera une . Chacun des des ministères conservera la main sur son processus métier et son mode de versement des documents. En revanche, les ministères utiliseront un logiciel commun au niveau de l’indexation, de la gestion des métadonnées, du stockage, de la recherche et de la pérennisation des fichiers dans le temps.

Ce programme VITAM est coordonnée par le secrétariat général pour la modernisation de l’action publique (SGMAP) via une équipe projet pilotée par la direction interministérielle des systèmes d’information et de communication (DISIC). VITAM est financé à hauteur de 15 millions d’euros dans le cadre du programme d’investissement d’Avenir (PIA) et entre aujourd’hui jusqu’à la fin de l’été dans la phase de publication des marchés publics pour la prestation technique avec ensuite une phase de développement d’un an. Sur le plan du développement informatique les tenants du projet ont insisté sur la nécessité d’avoir une approche agile, afin de tenir compte des besoins fonctionnels de manière souple et graduelle. Cette solution logicielle devra en outre s’appuyer sur le programme interministériel SAPHIR (ministère des affaires étrangères et du développement international), ADAMANT (ministère de la culture et de la communication/Archives nationales), GardeV2/ArchiPél (ministère de la défense), la diffusion de la solution logicielle au-delà de ces trois ministères ainsi que la conduite du changement des utilisateurs, tant dans le domaine des archives que dans celui des systèmes d’information.

Le 25 juin, une seconde réunion étaient organisée aux Archives nationales en présence d’une cinquantaine d’entreprises potentiellement futurs prestataires de VITAM.

Lien vers le site web du Ministère de la Culture[:]

Print Friendly, PDF & Email

About The Author

Marc Bourhis

IstoryLab est un site de partage d'informations que je suis amené à récolter dans le cadre de mon activité consacrée à l'innovation numérique dans les domaines de la préservation et de la valorisation des patrimoines, de la médiation culturelle sur le web ou sous forme d'applications mobiles, in situ dans les musées ou les lieux touristiques ... Ces informations vous permettrons, je l'espère, de décrypter les nouveaux scénarii d'usage des innovations numériques.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

L'inscription est simple et rapide. Remplissez le formulaire ci-dessous et votre compte sera immédiatement créé.

Informations du compte

Informations sur le Profil

Name (obligatoire)

Ce champ peut être vu par : Tous Modifier

Qui peut voir ce champ ?
Fermer

Qui est en ligne ?

Aucun membre ne se trouve actuellement sur le site

Membres

Membres récemment actifs

Marc Bourhis

Groupes discussions

http://istorylab.com/groupes/

Istorylab Conseil

Actus sur Twitter

Ma Page Facebook

Aller à la barre d’outils